Accueil




dans Livresse

Archives



Hit-Parade







Courrier
Éditeur:
editeur@livresse.com
Webmestre:
info@livresse.com

Guide-FAQ     Répertoire de sites     La Bibliothèque Livresse
 

Le temps des prix - Automne 2000
Renaudot

Goncourt   -   Renaudot   -   Médicis   -   Femina   -   Premier roman
Nobel   -   Décembre   -   Académie   -   Interallié   -   Gouverneur général

Mise à jour : 30 octobre

«Allah n'est pas obligé»
Ahmadou Kourouma donne
un Renaudot au Seuil

Ecarté par seulement une voix du Goncourt, Ahmadou Kourouma n'a pas tout perdu, loin de là. Il ramène à la maison et aux Editions du Seuil le prix Renaudot pour son roman «Allah n'est pas obligé», un des best-sellers de l'automne et l'un des titres prisés en cette saison des prix 2000.

C'est l'histoire d'un enfant qui s'appelle Birahima. Il a dix ou douze ans et il joue au petit soldat avec une mitraillette. À travers ces yeux et son histoire, sont présentées les violences de la guerre en Ouganda.

Comme le Goncourt, le Renaudot n'a pas été facile à décerner. Lui aussi il a été couronné par une seule voix (cinq contre quatre à Henri Bonnier et sa Madame)... au dixième tour.

C'est la première fois au cours des quatre dernières années que le Renaudot échappe aux Éditions Grasset. La dernière sélection avant le choix définitif avait vu disparaître Jean-Pierre Milovanoff et son Auréline. Le même sort a aussi été réservé au best-seller de Camille Laurens, Dans ces bras-là.

Avant Laurens, Frédéric Beigbeder avait aussi été victime du couperet des sages qui couronnent les hommes de plume. Son «99 francs» qui bouscule les palmarès autant que les milieux de la pub, a été écarté lors de la sélection du 9 octobre.

Ce ne sont donc ni les pulsions sexuelles de l'héroïne de Laurens, ni les coups de plume de l'enfant terrible des slogans publicitaire qui succéderont à Daniel Picouly et son Enfant Léopard, le Renaudot «repêché» de 1999. Picouly était passé d'un éditeur à l'autre, de Flammarion chez Grasset, donnant ainsi à ce dernier, au milieu d'un souffle de discorde, un troisième Renaudot consécutif.

Dernière sélection - 24 octobre

Daniel Arsand : En silence (Phébus)
Henry Bonnier : Madame (Le Rocher)
Gérard de Cortanze : Cyclone (Actes Sud)
Ahmadou Kourouma : Allah n'est pas obligé (Le Seuil)
Gilles Leroy : Soleil noir (Mercure de France)
Jean-Jacques Schuhl : Ingrid Caven (Gallimard)

Liste du 9 octobre

Daniel Arsand : En silence (Phébus)
Henry Bonnier : Madame (Le Rocher)
Gérard de Cortanze : Cyclone (Actes Sud)
Ahmadou Kourouma : Allah n'est pas obligé (Le Seuil)
Camille Laurens : Dans ces bras-là (POL)
Gilles Leroy : Soleil noir (Mercure de France)
Jean-Pierre Milovanoff : Auréline (Grasset)
Tierno Monénembo : L'aîné des orphelins (Le Seuil)


Voici les noms retenus dans la première liste:

Daniel Arsand : En silence (Phébus)
Frédéric Beigbeder : 99 francs (Grasset)
Henry Bonnier : Madame (Le Rocher)
Gérard de Cortanze : Cyclone (Actes Sud)
Eric Holder : La correspondante (Flammarion)
Ahmadou Kourouma : Allah n'est pas obligé (Le Seuil)
Camille Laurens : Dans ces bras-là (POL)
Gilles Leroy : Soleil noir (Mercure de France)
Jean-Pierre Milovanoff : Auréline (Grasset)
Tierno Monénembo : L'aîné des orphelins (Le Seuil)
Gabriel Matzneff : Mamma, li turchi (La Table Ronde)
Yann Moix : Anissa Corto (Grasset)
Alain Nadaud : La fonte des glaces (Grasset)
François Salvaing : Parti (Stock)
Jean-Jacques Schuhl : Ingrid Caven (Gallimard)








Commentaires et suggestions