Accueil




dans Livresse

Archives



Hit-Parade







Courrier
Éditeur:
editeur@livresse.com
Webmestre:
info@livresse.com

Guide-FAQ     Répertoire de sites     La Bibliothèque Livresse
 

La saison des prix - Automne 2001
Interallié

Goncourt   -   Renaudot   -   Médicis   -   Fémina   -   Premier roman
Nobel   -   Décembre   -   Académie   -   Interallié   -   Gouverneur général

Mise à jour : 13 novembre 2001

Stéphane Denis, éditorialiste au Figaro, a mérité le prix Interallié pour son roman Sisters.
Christophe Donner de nouveau ignoré
Les «sisters» de Stéphane Denis lui amènent l'Interallié

Le prix Interallié 2001 a été décerné à l'écrivain et journaliste Stéphane Denis, pour son roman «Sisters» publié chez Fayard.

L'auteur y raconte la vie de deux femmes et on y reconnaîtra Lee Radzivilli et sa célèbre soeur Jackie Kennedy, la veuve du président américain puis l'épouse de l'armateur Aristote Onassis.

Mais le livre n'est pas une biographie. Il s'agit bien d'un roman où s'entrechoquent deux cultures, celles de l'Europe et de l'Amérique, au travers un parallèle entre la vie des deux femmes.

L'auteur, qui est actuellement éditorialiste au Figaro, succède à Patrick Poivre d'Arvor, à qui L'Irrésolu avait valu ce prix, l'an dernier.

Le choix du jury sonne par ailleurs le glas du dernier espoir de Christophe Donner de mériter l'un des grands prix littéraires de l'automne 2001. Sélectionné cinq fois, oublié cinq fois.

NOTE : texte publié précédemment

Une autre sélection pour EE Schmitt
Cinquième sélection pour L'Empire de la morale

La première sélection pour le prix Interallié 2001, qui sera décerné le 13 novembre, nous rappelle le débat sur le grand nombre de prix littéraires alors que la moitié des titres et des noms annoncés font déjà partie d'autres listes annoncées précédemment.

À commencer par Christophe Donner (L'Empire de la morale), qui a récolté sa cinquième nomination. On le retrouvait déjà en lice pour le Grand prix du roman de l'Académie, le Renaudot, le Goncourt et le Médicis.

Eric-Emmanuel Schmitt (La Part de l'autre), à qui ce 27 septembre a valu des nomination pour l'Interallié et le Grand prix roman de l'Académie, fait aussi partie des «répétitions».

Tout comme Marc Lambron (Etrangers dans la nuit) et Shan Sa (La joueuse de go), qui en sont respectivement à quatre et trois nominations.

Voici la liste complète de cette première sélection.

Colloque sentimental, Julie Wolkenstein (POL)
Etrangers dans la nuit, Marc Lambron (Grasset)
L'empire de la morale, Christophe Donner (Grasset)
L'empire des solitudes, Marc Durin-Valois (Lattès)
La joueuse de go, Shan Sa (Grasset)
La part de l'autre, Eric-Emmanuel Schmitt (Albin Michel)
Le désarroi, Victor Loupan (Syrtes)
Le manuscrit de la Giudecca, Yvon Toussaint (Fayard)
Le voyage en France, Benoît Duteurtre (Gallimard)
Promenade, Régis Jauffret (Verticales)
Renée Camps, Jean-Noël Pancrazi (Gallimard)
Sisters, Stéphane Denis (Fayard)

De la mise à jour précédente

Historique du prix Interallié
En attendant la décision de ces dames

Histoire originale que celle de la création du prix Interallié, qu'on accorde de préférence à un journaliste.

Il faut remonter au 3 décembre 1930 pour en trouver la source.

Il s'agit de la date à laquelle une trentaine de journalistes, qui attendaient au cercle Interallié les délibérations des dames du Prix Fémina, décidèrent de créer un prix pour consacrer l'ouvrage d'un de leurs confrères.

Source : Journal Le Monde







Commentaires et suggestions