Accueil




dans Livresse

Archives



Hit-Parade







Courrier
Éditeur:
editeur@livresse.com
Webmestre:
info@livresse.com

Guide-FAQ     Répertoire de sites     La Bibliothèque Livresse
 

La saison des prix - Automne 2002
Goncourt


Mise à jour : octobre 2002

Les Ombres errantes, Pascal Quignard
Les Ombres errantes de Pascal Quignard, premier tome de la série Le Dernier royaume, ne fait pas l'unanimité dan les miliuex du Goncourt.
Le prix 2002 sous les feux de la critique
Les Ombres errantes de Quignard hantent le choix Goncourt

Albin Michel et Grasset dominait la liste des titres pour le Goncourt. ce fut finalement un Grasset qui aura été primé, Les Ombres errantes, de Pascal Quignard, le premier tome d'un ensemble baptisé Dernier royaume.

Quignard a coiffé au troisième tour Gérard de Cortanze (Assam, Albin Michel) et Olivier Rolin (Tigre en papier, Seuil).

Le choix du Goncourt 2002 a par ailleurs soulevé plusieurs critiques, au point de faire dire à Robert Sabatier que le livre de Quignard n'était pas fait pour le Goncourt mais pour le Médicis.

Et Jorge Semprun d'en rajouter en parlant d'un livre qui n'ouvre aucune voie littéraire. «Très classique et très convenu selon lui».

Les Ombres errantes errent vraiment, selon la critique. Alors que le Goncourt favorise habituellement le roman, ce livre, qui est le premier tome d'un projet littéraire, n'en est pas un.

Et on reproche à ce choix, autre accroc, de souligner bien davantage l'oeuvre globale de l'auteur que son livre primé.

Quignard succède à Jean-Christophe Rufin, prix 2001 pour Rouge Brésil, et Jean-Jacques Schuhl, prix 2000 pour son Ingrid Caven.

Voici la liste des titres retenus en première sélection:


Mon père, Eliette Abécassis (Albin Michel)
Nous arrêterons le soleil, Françoise Bouillot (Seuil)
Assam, Gérard de Cortanze (Albin Michel)
L'Impatience de Freud, Quentin Debray (Albin Michel)
Capitaine Troy, Stéphane Denis (Fayard)
La Mort du roi Tsongor, Laurent Gaudé (Actes Sud)
La Mission des frontières, Gilles Lapouge (Albin Michel)
Maestro! Eduardo Manet (Robert Laffont)
La Mélancolie des innocents, Jean-Pierre Milovanoff (Grasset)
Podium, Yann Moix (Grasset)
Alain Zannini, Marc-Edouard Nabe (Le Rocher)
Dernier royaume, Pascal Quignard (Grasset)
Tigre en papier, Olivier Rolin (Seuil)
L'Insensé, Morgan Sportès (Grasset)

L'an dernier, le choix du jury s'était arrêté sur Rouge Brésil, de Jean-Christophe Rufin.

Il aura fallu dix tours de scrutin avant que Rufin ne l'emporte par une seule voix sur Marc Lambron et son «Etrangers dans la nuit». Un prix pour lequel l'auteur a avoué avoir «pleuré comme un bébé».









Commentaires et suggestions