Inscrivez-vous
au Bulletin
Livresse

Cliquez ici
Forum     Guide-FAQ     Agenda     Répertoire de sites     La Bibliothèque
Archives

Le Grand Robert de
la langue française,
en six volumes


Google Web Livresse
La saison des prix - Automne 2004
Académie française


Mise à jour : 01 novembre 2004
Tous les prix depuis 1918
Court serpent
Court serpent, de Bernard du Boucheron, Grand Prix du Roman de l'Académie 2004.

Le Grand Prix du Roman au premier roman de Bernard du Boucheron

L’Académie française, a toujours un faible pour Gallimard et elle a décerné son Grand Prix du Roman, à Bernard du Boucheron, pour son ouvrage Court serpent. M. du Boucheron, dont c'était le premier roman, a obtenu 13 et 15 voix au 2e tour de scrutin, contre 6 et 4 voix à Christian Combaz et 8 et 9 voix à Marie Nimier. Il s'agit d'un quatrième prix en cinq ans pour l'éditeur Gallimard.

Court serpent raconte l'histoire d'n petit peuple issu d'Europe et s'est établi «au Nord du monde» dans une solitude glacée où il s'acharne à survivre.

Mais, au fil des siècles, les communications s'espacent, puis s'interrompent. L'oubli et l'abandon menacent. Court Serpent est le navire spécialement commandité et construit selon un savoir ancestral, à la fin du XIVe siècle, pour aller à la recherche de cette communauté perdue et lui porter secours.

L'abbé Montanus, chargé de conduire l'expédition, de relever le diocèse et d'y ranimer la foi, raconte les épreuves inouïes qu'il a dû affronter pour parvenir au but. Son récit est aussi celui d'une aventure politique et spirituelle, que traverse un amour sacrilège. Il donne la clé de cette aventure fascinante dont débattent encore aujourd'hui historiens et archéologues.

La Commission du Grand Prix du Roman de l'Académie française avait retenu cinq titres pour sa première sélection, en vue de l'attribution du Grand Prix du Roman.

Ces titres sont les suivants (par ordre alphabétique d'auteurs) :


1. Le Premier Amour, de Santiago H. Amigorena
2. Lion ardent, de Christian Combaz
3. Court serpent, de Bernard du Boucheron
4. La reine du silence, de Marie Nimier
5. La mort de Don Juan, de Patrick Poivre d'Arvor.


L'an dernier

L'an dernier, le prix du roman avait été décerné par treize voix contre neuf à Jean-Noël Pancrazi pour «Tout est passé si vite»

Jacques-Pierre Amette, dont le roman «La maîtresse de Brecht» avait reçu le Goncourt quelques jours plus tôt, n'avait reçu qu'une seule voix du jury. Les responsables du Goncourt avaient devancé l'annonce de leur prix de deux semaines, de crainte que l'Académie ne fasse le même choix.


© 1999-2005 Livresse.com







L'histoire de l'écriture
Christian Jacq sur Livresse
La nouvelle Bible


Hit-Parade



Guide-FAQ     Répertoire de sites     La Bibliothèque Livresse.com

Pour nous écrire : Cliquez ici