Accueil


Archives - Tour
Août 2001
Juillet 2001
Juin 2001
Mai 2001
Avril 2001
Mars 2001
Janv.-Fév. 2001
Décembre 2000
Nov.-Décembre 2000
Octobre 2000
Sept. 2000 - Page 2
Sept. 2000 - Page 1
Juillet-Août 2000
Juin 2000
Mai 2000
Avril 2000
Mars 2000
Février 2000
Janvier 2000
Nov.-Déc. 1999









Pour écrire à Livresse.com :
cliquez ici:

Guide-FAQ     Répertoire de sites     La Bibliothèque Livresse
 



Décembre 2000


Les souvenirs de la First Lady valent 8 millions US$
L'histoire d'Hillary Clinton vaut 8 millions US$
La femme du président américain Bill Clinton, et sénatrice nouvellement élue de l'État de New-York, recevra la somme de 8 millions US$ (58 millions FF ou 12 millions $ CAN) pour la rédaction de ses mémoires. Hillary Rodham Clinton a vécu huit ans à la Maison blanche, des années parmi les plus tumultueuses pour une femme de président qui ont été éclaboussées par les scandales sexuels auquels a été mêlé Bill Clinton. Le livre devrait être publié en 2003 et Mme Clinton a déjà indiqué qu'elle parlerait de l'Affaire Monica Lewinsky.

Pluie de prix pour Kourouma
Allah n'est pas obligé, paru au Seuil, a valu à Ahamadou Kourouma une pluie de prix. Au Renaudot 2000 s'ajoute le Goncourt des lycéens et le Amerigo Vespucci, puis plus récemment le Grand Prix Jean Giono pour l'ensemble de son oeuvre. Le «colosse souriant» doit bien se dire qu'on «n'était pas obligé» d'en faire autant. Kourouma, né en 1927, en Côte d'Ivoire, est l'un des écrivains africains les plus renommés.

Un France-Québec à Louis-Bernard Robitaille
L'écrivain et journaliste québécois Louis-Bernard Robitaille a reçu le prix France-Québec/Jean Hamelin pour son roman Le Zoo de Berlin publié chez Boréal. Ce troisième roman de Robitaille raconte l'histoire du vice-président québécois d'une banque française qui décide de virer toute une cuite à Berlin, entre autre pour oublier les fantômes de son passé. Par ailleurs, le France-Québec choisi par le public, celui-là baptisé «Philippe-Rossillon», avait été accordé en novembre à Christiane Duchesne pour L'Homme des silences, également publié chez Boréal.

Günter Grass toujours aussi tranchant
Lorsque le Mur de berlin est tombé, les Allemands de l'Ouest sont arrivés en Allemagne de l'Est comme des colonisateurs, soutient l'écrivain non-conformiste Günter Grass, dans une entrevue accordée au New York Times à l'occasion du lancement aux États-Unis de son livre «Too Far Afield», une traduction de «Ein Weites Feld», paru en Allemagne en 1995. «Maintenant faites comme cela se fait à l'Ouest et vous serez heureux», dit-on aux Allemands de l'Est, d'ajouter Grass, en parlant de l'ignorance de l'Allemagne de l'Ouest.

Florence Delay entre à l'Académie française
Le fauteuil de Jean Guitton sera dorénavant occupé par la romancière Florence Delay, qui devient la quatrième femme à être élue à l'Académie française. Une élection facile avec vingt voix sur trente-et-une dès le premier tour. Mme Delay a été prix Fémina en 1983. Deux autres élections, le 30 mars et le 22 juin, n'avait pas permis de faire la majorité autour d'un candidat.

Le plus récent livre de Claude Hagège
Le combat de Claude Hagège
Trois autres sièges de la vénérable Académie demeurent toujours vacants,dont celui d'Alain Peyrefitte, pour lequel aucun des trois postulants n'a pu obtenir la majorité. Le meilleur résultat a été celui de Claude Hagège, l'auteur de «Halte à la mort des langues», qui mène un combat pour la survie des langues sur notre planète. Les autres fauteuils libres sont ceux de José Cabanis et Michel Droit.

D'autres prix littéraires
La saison des prix a fait d'autres heureux. Le Prix du polar a été décerné à Alain Demouzon pour La Promesse de Melchior publié chez Calmann-Levy, alors que le Prix polar Jeunesse est revenu à Dominique Zay qui a publié Malice au pays des magouilles, chez Magnard. Le Prix du jury a été accordé à Daniel Arsand pour En Silence, publié chez Phébus. La prix Georges Perros a été accordé à Tristan Cabral pour Messe en mort, publié chez Cherche Midi, et le prix Goscinny a été remis à Jean-Philippe Stassen pour Déogratias, publié chez Dupuis. Côté étranger, l'Espagnol Francisco Umbral a reçu le prix Cervantès et l'Argentin Juan Gelman ainsi que le Mexicain Antonio Parra ont été honorés du prix Juan-Rulfo.

Le prix de Soljenitsyne
Bien des prix dans ce tour d'horizon. En voici un autre, le Grand Prix de l'Académie française des sciences morales et politiques, celui-ci décerné à l'écrivain russe et défenseur des droits de l'homme, Alexandre Soljenitsyne. Le prix a été remis en Russie, à l'ambassade de France à Moscou.


© 2000 Livresse.com

Hit-Parade


Pour écrire à Livresse.com : cliquez ici: