Accueil




dans Livresse

AltaVista
 Chercher:
 
 

Web français
Tout le Web

Hit-Parade







Courrier
Éditeur:
editeur@livresse.com
Webmestre:
webmestre@livresse.com

Guide-FAQ     Répertoire de sites     La Bibliothèque Livresse
 


Le studio allemand Constantin Films a offert 10 millions $ pour les droits sur Le Parfum.
Recension
Un record pour les droits cinématographiques
Le Parfum de Süskind :
six millions $US

LIVRESSE (23 avril 2001) – Seize ans après sa publication, Le Parfum, de Patrick Süskind, a tellement bien vieilli que la vente des droits de reproduction cinématographique a rapporté un montant record de 6 millions US (43 millions FF, 9,3 millions $CAN).

L'acheteur, comme l'avait révélé Guardian Unlimited en janvier dernier est le studio allemand Constantin Films. L'auteur allemand a longuement hésité avant d'accorder ses droits par vente aux enchères. Personnellement, il aurait voulu que le metteur en scène fut Stanley Kubrick.

La compétition a été féroce et Constantin a eu le meilleur sur un groupe comprenant Miramax, AMG et IEG, qui aurait voulu confier le film à Martin Scorsese avec, comme vedette principale, Leonardo DiCaprio.

Le Parfum a surpassé Hannibal, de Thomas Harris, au premier rang des livres dont les droits cinématographiques ont rapporté le plus.

L'histoire de ce roman, publié en français par Fayard en 1986, se déroule dans le Paris du milieu du XVIIIe siècle. Elle commence le 17 juillet 1738 alors que naît Jean-Baptiste Grenouille, au milieu des odeurs pestilentielles d'égout et de poissons pourris.

Grenouille, un bébé fort laid, deviendra plus tard un tueur en série. Il tuera pour obtenir de ses victimes trépassantes une odeur, un parfum qui lui attirera l'amour. Mais jamais le bonheur.







Commentaires et suggestions