Accueil

Recherche dans les pages de Livresse
dans Livresse






Hit-Parade









Pour nous écrire



Guide-FAQ     Répertoire de sites     La Bibliothèque Livresse
 


(John Ronald Reuel) J.R.R. Tolkien – 1892-1973

© HarperCollins Publishers Ltd 2001.
J.R.R. Tolkien

Bibliothèque Livresse
Le Seigneur des anneaux
Le Seigneur des anneaux : tous les tomes en format poche
Sur le web
Le Seigneurs des anneaux et Tolkien chez Amazon.fr
Lord of the Rings Official Website
Site officiel du Seigmeur des anneaux
TheOneRing.net
L'Anneau unique
À lire
Tolkien : un auteur au succès universel
Qui est J.R.R. Tolkien
(1892-1973) ?

Des questions au sujet de Tolkien et du Seigneur des anneaux
Le retour du Seigneur des anneaux : un moment attendu
Contre les idées reçues
Des questions au sujet de Tolkien et du Seigneur des anneaux

Tolkien est-il un auteur pour enfants ?
Est-il vrai qu'il n'y pas de femmes dans Le Seigneur des Anneaux ?
Tolkien est-il un auteur raciste ?
Le Seigneur des Anneaux, une allégorie ?
Les langues

On assimile trop souvent Tolkien à un auteur pour enfants. C'est le limiter à ses textes pour la jeunesse, alors que Le Seigneur des Anneaux peut difficilement être lu avant 15 ans. Les idées reçues ont la vie dures, cet article fait le point.
– – – – – – – – – – – – – – – – – –

J.R.R. Tolkien est-il un auteur pour enfants ?

J.R.R. Tolkien a inventé un univers particulièrement cohérent, avec ses langues et ses légendes, et Le Seigneur des Anneaux est très clairement un roman pour adultes, de tous âges ; même si de bons lecteurs peuvent le découvrir assez jeunes (à partir de quinze ans) et apprécier l'histoire, cette œuvre se révèle de plus en plus intéressante au fil des relectures, et accompagne toute une vie de lecteur. En revanche, Tolkien a également imaginé des contes pour ses enfants : certains ont été publiés, comme Bilbo le Hobbit et Roverandom, parfois avant Le Seigneur des Anneaux (dans le cas de Bilbo), ce qui explique la réputation « d'auteur pour enfants » que peut avoir Tolkien.

Est-il vrai qu'il n'y pas de femmes dans Le Seigneur des Anneaux ?

L'absence apparente de femmes est un signe du déclin de la Terre du milieu, où certains peuples ne font plus que survivre ; mais une lecture attentive révèle que, tout au long du récit, les femmes sont les inspiratrices des personnages et se trouvent à l'origine de leurs actions : c'est particulièrement net dans le cas d'Aragorn, qui veut se montrer digne d'Arwen, mais aussi dans la relation entre Gimli et Galadriel, qui ressemble à un « amour courtois » médiéval très retravaillé. Et la fin du texte montre que c'est sous leur égide que le monde renaît, que la végétation reprend ses droits, que la vie efface les traces des destructions.

Tolkien est-il un auteur raciste ?

J.R.R. Tolkien est parfois accusé de racisme, sous prétexte que certains personnages sont de grands guerriers blonds… Il s'agit d'un contre-sens total, les valeurs prônées par Tolkien se trouvant à l'opposé de ce qu'on veut parfois lui faire dire : toute son œuvre défend la tolérance, le respect d'autrui et de ses différences, l'amitié entre les peuples. Mais il n'est pas étonnant qu'existent des tentatives de « récupération » d'un auteur aussi célèbre et influent ; ce problème est lié à la question de l'allégorie.

Le Seigneur des Anneaux, une allégorie ?

Régulièrement, des critiques ou des journalistes se font l'écho d'une idée fausse sur Le Seigneur des Anneaux : ce récit serait une allégorie de la deuxième guerre mondiale, Sauron jouant le rôle de Staline ou de Hitler… là aussi, il suffit de lire ce roman pour se rendre compte qu'il n'en est rien. J.R.R. Tolkien a volontairement situé son œuvre dans un temps « mythique » pour lui donner une portée universelle ; même si le lecteur est libre de rapprocher l'histoire du Seigneur des Anneaux d'événements historiques dont il est, lui, le contemporain, il ne faut pas réduire ce roman à n'être qu'une image de tel ou tel événement – la seconde guerre mondiale est par exemple postérieure de vingt ans à la naissance des premières légendes, auxquelles Le Seigneur des Anneaux est intimement lié.

Les langues

J.R.R. Tolkien était un linguiste exceptionnel, puisqu'il connaissait parfaitement le latin, l'anglo-saxon, le grec, le gothique, ainsi que le finnois, le russe, l'italien, etc. Il s'est mis très tôt à inventer des langues à son tour, les plus abouties étant le quenya et le sindarin. Dans son œuvre, elles possèdent une importance capitale : l'invention des langues va de paire avec celles de la géographie et des histoires, la Terre du milieu ayant été créée pour donner un cadre à ces langages.









Qui est Oussama ben Laden ?




Pour écrire à Livresse.com : cliquez ici