Accueil

Recherche dans les pages de Livresse
dans Livresse






Hit-Parade









Pour nous écrire



Guide-FAQ     Répertoire de sites     La Bibliothèque Livresse
 


(John Ronald Reuel) J.R.R. Tolkien – 1892-1973

© HarperCollins Publishers Ltd 2001.
J.R.R. Tolkien

Bibliothèque Livresse
Le Seigneur des anneaux
Le Seigneur des anneaux : tous les tomes en format poche
Sur le web
Le Seigneurs des anneaux et Tolkien chez Amazon.fr
Lord of the Rings Official Website
Site officiel du Seigmeur des anneaux
TheOneRing.net
L'Anneau unique
À lire
Tolkien : un auteur au succès universel
Qui est J.R.R. Tolkien
(1892-1973) ?

Des questions au sujet de Tolkien et du Seigneur des anneaux
Le retour du Seigneur des anneaux : un moment attendu
Le Seigneur des Anneaux :
14 ans de travail
Une vie consacrée à la littérature et aux langues

Un auteur fécond et discret. Sa vie, John Ronald Reuel Tolkien semble bien l'avoir consacrée à la littérature et aux langues, depuis ses premiers poèmes parus en 1911 (il a dix-neuf ans), puis la naissance de sa mythologie pendant la Première Guerre, jusqu'à sa mort, en 1973.

Cet auteur demeure caché derrière son œuvre, lui qui a toujours fait preuve de discrétion, préférant enseigner, s'occuper de ses recherches universitaires ou réfléchir à la réforme de l'enseignement… et, bien entendu, écrire Bilbo le Hobbit, Le Seigneur des anneaux, ainsi que les textes qui seront publiés après sa mort dans Le Silmarillion : Contes et Légendes inachevés, L'Histoire de la Terre du milieu : raconter la vie de Tolkien, c'est, dans une large mesure, énumérer la liste de ses œuvres.

Les années de formation (1892-1917)
Né le 3 janvier 1892 à Bloemfontein (état d'Orange, Afrique du Sud), de parents anglais, J.R.R. Tolkien rentre à l'âge de trois ans en Angleterre, où il vit près de Birmingham. Son enfance est marquée par la mort de son père (1896) puis celle de sa mère (1904), par les impressions qu'il reçoit des lieux qui l'entourent, ainsi que par la naissance de son goût pour les langues, réelles ou imaginaires. Après des études de latin-grec et de littérature anglaise à Oxford (1911-1915), il épouse Edith Bratt, qu'il a rencontrée en 1908, puis s'engage dans l'armée et prend part aux combats dans la Somme. Ayant quitté l'armée pour cause de maladie, il commence pendant l'hiver 1916-1917 à écrire Le Livre des contes perdus ( poche, grand format) , qu'il abandonne trois ans plus tard.

Des premiers textes à Bilbo le Hobbit (1918-1937)
Après avoir travaillé à Oxford en 1918 (il participe à la rédaction de l'Oxford English Dictionary), J. R.R. Tolkien est nommé à l'université de Leeds. Trois fils naissent en 1917 (John), 1920 (Michael) et 1924 : c'est à Christopher, le plus jeune, qu'est dédié Le Seigneur des anneaux, et c'est lui qui éditera Le Silmarillion, Les Lettres (avec H. Carpenter) et les douze volumes de L'Histoire de la Terre du milieu (HoME). Pendant ces années, Tolkien commence différents textes qu'il n'achève pas mais qui sont mentionnés dans Le Silmarillion et publiés, après sa mort, dans L'Histoire de la Terre du milieu : Le Lai des enfants de Húrin, La Fuite des Noldoli, Le Lai d'Eärendil et Le Lai de la « Chute de Gondolin ». Ses publications universitaires (un lexique de moyen anglais, Sire Gauvain et le chevalier vert avec E.V. Gordon, etc.) lui valent d'obtenir dès 1925 un poste à Oxford, où il enseignera – d'abord l'anglo-saxon, puis la littérature et la langue anglaises – jusqu'à sa retraite.

Entre 1925 et 1937, années marquées par la rencontre de C.S. Lewis et la naissance de son dernier enfant, Priscilla (en 1929), Tolkien commence de nombreux textes (Lai de Leithian, Sketch of the Mythology, Quenta Noldorinwa, différentes versions des Annals of Beleriand et Annals of Valinor, L'Ambarkanta, Lhammas, Quenta Silmarillion, Étymologies, quelques chapitres de The Lost Road réunis dans Histoire de la Terre du milieu), poursuit ses travaux universitaires (en particulier sur Beowulf) ; mais l'année charnière est 1937, lorsque paraît Bilbo le Hobbit, qui devient un best-seller de la littérature de jeunesse.

La réalisation du chef-d'œuvre (1937-1954)
Rapidement, son éditeur demande une « suite » du Hobbit et Tolkien entreprend en décembre 1937 la rédaction du Seigneur des anneaux, roman qui exige quatorze ans de travail ; cela ne l'empêche pas d'écrire Faërie, un essai sur les contes de fées, ainsi que les Notion Club Papers lien vers Sauron Defeated dans Home, de publier Le Fermier Gilles de Ham (1949), et de retravailler des textes antérieurs ( Morgoth's Ring) ou d'écrire la suite – sous forme dialoguée – d'un texte médiéval relatant la bataille de Maldon. (The Homecoming of Beorhtnoth, Beorhthelm's Son)

Un succès mondial (1955-1973)
Lorsque Le Seigneur des anneaux paraît, en 1954-1955, Tolkien achève sa carrière universitaire ; mais la publication de ce texte ne bouleverse pas immédiatement son existence : ce n'est que dix ans plus tard – il a publié entre temps Les Aventures de Tom Bombadil (1962) (en rupture de stock) puis Tree and Leaf (1964) –, que paraissent deux éditions américaines de son grand roman et que commence le phénomène Tolkien, d'une ampleur stupéfiante. Tolkien n'a plus que quelques années à vivre. Il s'éteint à Bornemouth le 2 septembre 1973.









Qui est Oussama ben Laden ?




Pour écrire à Livresse.com : cliquez ici