Accueil


Recherche dans les pages de Livresse



Hit-Parade






Pour nous écrire



Guide-FAQ     Répertoire de sites     La Bibliothèque Livresse
 


Daniel Rondeau

Daniel Rondeau

Bibliothèque Livresse
Dans la marche du temps
Sur le web
BiblioMonde - Daniel Rondeau
Le monde selon Daniel Rondeau
Entretien avec Daniel Rondeau
À lire
Engagé dans tous les combats de son temps
Engagé dans tous les combats de son temps

Daniel Rondeau est écrivain et éditorialiste au journal L'Express. Ancien militant d'extrême - gauche, il a travaillé pendant plusieurs années en usine en Lorraine comme établi. C'est de Nancy qu'il commence à collaborer au journal Libération à la fin des années 70. A la même époque, il travaille pour la radio et la télévision et réalise des films sur des écrivains ou sur l'histoire ouvrière.

Sa première publication est un livre d'histoire, Chagrin lorrain, unanimement salué par les spécialistes, et qui fait aujourd'hui référence. Suit un roman, L'Age - Déraison, véritable biographie imaginaire de Johnny H. En 1982, il rejoint la rédaction parisienne de Libération où il dirige le service culturel.

Trans - Europe - Express publié au Seuil rassemble quelques uns de ses meilleurs articles. C'est l'époque où Georges Duby, président de la 7 puis de la toute nouvelle Arte, lui demande de rejoindre le comité des programmes de la nouvelle chaîne culturelle, aux côtés de Boulez, Bourdieu, Florence Malraux et quelques autres.

Pendant un an, il anime un talk - show culturel et politique, Dialogue, réalisé par Maurice Dugowson. En 1985, il quitte le journalisme pour se consacrer à ses livres. Il collabore pourtant à L'Observateur pendant dix ans et crée avec Gérard Voitey la maison d'édition Quai Voltaire qu'il lance au printemps 1987. C'est sous sa bannière qu'il publie Tanger puis L'Enthousiasme ( Prix populiste 1988).

Engagé dans tous les combats de son temps, il lance un appel pour soutenir la publication des Versets sataniques de Salman Rushdie, consacre un an à soutenir la résistance libanaise engagée contre le terrorisme syrien. Chronique du Liban rebelle, publié chez Grasset, témoigne du courage des Libanais abandonnés par les nations occidentales et surtout l'Amérique.

Puis s'engage aux côtés d'une poignée d'intellectuels pour soutenir les Bosniaques. Il publie sous le deuxième mandat du président Mitterrand un livre critique à l'encontre de sa politique étrangère, Mitterrand et nous. Il renoue avec le roman en 1989, publiant coup sur coup Les Tambours du monde et La Part du diable. Roger Stéphane, qui a déjà décidé de se suicider, lui fait promettre de terminer un livre d'entretiens laissé inachevé sur les premiers Français Libres.

Un film de quatre heures diffusés sur FR3 et un livre publié par Grasset, tous les deux sous un titre identique, Des hommes libres, scellent la promesse tenue.

C'est ensuite chez Nil qu'il publie des textes sur la littérature et des écrivains, Les Fêtes partagées, qui reçoit le Prix Liberté littéraire à Genève, puis trois portraits de ville, Tanger, Alexandrie, Istanbul, où il célèbre la mer de nos origines, la Méditerranée, puis un portrait de Johnny, où il dessine la trajectoire de la rock star, fait le tableau d'une époque et d'une génération.

En 1999, commissaire de l'exposition L'Appel du Maroc, à l'Institut du Monde Arabe, il dirige la rédaction du catalogue. Daniel Rondeau a reçu le grand prix Morand de l'Académie française pour l'ensemble de son œuvre. Il vit semi cloîtré dans une maison en Champagne depuis six ans, où il s'est installé pour travailler à son nouveau roman.








Qui est Oussama ben Laden ?




Pour écrire à Livresse.com : cliquez ici