Accueil

Recherche dans les pages de Livresse
dans Livresse






Hit-Parade









Pour nous écrire



Guide-FAQ     Répertoire de sites     La Bibliothèque Livresse
 


Noah Gordon

Noah Gordon
Noah Gordon

Bibliothèque Livresse
Le dernier Juif
Sur le web
Noah Gordon's Books
À lire
Élevé à la gloire grâce à un éditeur allemand
De la médecine à l'écriture
Élevé à la gloire grâce à
un éditeur allemand

LIVRESSE (Février 2002) — Le nom est moins connu que ceux des grands maîtres du thriller ou du roman policier. Noah Gordon. Son plus récent livre, Le Dernier juif, est l'un des dix livres les plus vendus dans le monde, selon son éditeur. Un million d'exemplaires vendus en Allemagne, en Espagne et en Italie, avant d'arriver en France.

Gordon, aujourd'hui âgé de 76 ans, est né le 11 novembre 1926 à Worcester, dans le Massachusetts, à une époque, comme il l'écrit lui-même dans sa biographie, on pouvait acheter une Ford modèle T pour 350 $US et où le revenu annuel moyen d'un Américain était de 1313 $US.

Ses parents voulaient en faire un médecin, mais il caressait plutôt le rêve de devenir journaliste et auteur. Il quitta la médecine après un seul semestre d'étude pour s'inscrire en journalisme à l'Université de Boston. Sans en souffler mot à ses parents.

Il décroche son bac en journalisme, en 1950. L'année suivante, il obtient sa maîtrise en anglais et en création littéraire.

Son intérêt pour le journalisme scientifique et la médecine l'amène a rédiger de nombreux articles pour des magazines spécialisés mais aussi deux romans en format de poche.

Son premier véritable roman, The Rabbi, dont le scénario s'inspire de son appartenance à une famille juive américaine, s'avère un succès. Il se maintiendra sur la liste des best-sellers du New York Times durant vingt-six semaines.

Il revient à ses amours pour la médecine alors qu'il rédige son deuxième roman, The Death Committee, dont le scénario s'ancre dans les années de formation de trois jeunes médecins.

Après un troisième roman, Noah Gordon décide de prendre le chemin de la campagne et s'établit, avec son épouse, Ashfield, dans le Massachusetts, où il entreprend, dans un décor paisible, la rédaction de The Physician, le premier livre de la trilogie Cole.

The Physician ne vendra que 10 000 copies aux États-Unis. Mais un éditeur, Karl H. Blessing, charmé par cette histoire, commercialise le roman en Allemagne, où il deviendra un best-seller vendu à six millions d'exemplaires.

Le succès s'étend à d'autres pays d'Europe et entraîne une demande importante pour chacun des romans qu'il avait écrits auparavant.

Noah Gordon, qui a beaucoup voyagé en Espagne, pour la rédaction de son dernier roman, Le Dernier juif, estime que ce livre est probablement le meilleur de sa carrière d'écrivain.

Après des années de vie champêtre à Ashfield, les Gordon vivent de nouveau aujourd'hui dans la région de Boston.








Qui est Oussama ben Laden ?




Pour écrire à Livresse.com : cliquez ici