Accueil

Recherche dans les pages de Livresse
dans Livresse



Hit-Parade






Pour nous écrire



Guide-FAQ     Répertoire de sites     La Bibliothèque Livresse
 


Alexandre Dumas

Alexandre Dumas, l'un des grands auteurs français du XIXe siècle, a laissé derrière lui des chefs-d'oeuvre comme Les Trois mousquetaires et Le conte de Monte-Cristo. Ses cendres entreront au Panthéon le 2 octobre prochain.

Les Trois mousquetaires
«Je suis né le 24 juillet 1802»
La France célèbre
le bicentenaire
d'Alexandre Dumas

«Je suis né à Villers-Cotterêts, petite ville du département de l'Aisne, située sur la route de Paris à Laon, à deux cents pas de la rue de la Noue, où mourut Demoustiers, à deux lieues de la Ferté-Milon, où naquit Racine, à sept lieues de Château-Thierry, où naquit La Fontaine. Je suis né le 24 juillet 1802, rue de Lormet, dans une maison appartenant aujourd'hui à mon ami Cartier, qui voudra bien me la vendre un jour, pour que j'aille mourir dans la chambre où je suis né, et que je rentre dans la nuit de l'avenir, au même endroit d'où je suis sorti de la nuit du passé.» (Alexandre Dumas, Mes Mémoires).


LIVRESSE ( 21 juillet 2002 ) – Alexandre Dumas est le petit-fils d'une esclave de Saint-Domingue, Marie Cessette Dumas (nom qui lui a été accolé parce qu'elle vivait dans un mas), et le fils d'un héros des dragons de la reine qui a donné de la noblesse au patronyme Alexandre sur les champs de bataille de la révolution.

Son père était le général Thomas-Alexandre Davy de la Pailleterie. Sa mère, Marie-Louise Labouret, était une petite bourgeoise.

Très tôt, il sera orphelin de père et en conservera une douleur qui le suivra toute sa vie.

Il est né les yeux bleus et les cheveux blonds mais, à l'adolescence, son teint changera, ses cheveux crêperont et il prendra ses traits de mulâtre. Il sera un homme au physique imposant.

C'est également au cours de cette période qu'il découvrira ses deux grands amours, les femmes et la littérature. Dans les deux cas, il multipliera les conquêtes d'un soir. Laure Labay, qui lui a donné son fils Alexandre, en 1824, fut l'une d'elle.

L'histoire nous a livré un Alexandre Dumas romancier, mais celui-ci fut d'abord auteur dramatique. De sa plume est né aussi le poète, bien avant le romancier. C'est sa prose élaborée à partir de ses Impressions de voyage, qui l'a conduit vers le roman. Et des différents genres, il choisira le roman historique, le succès des Trois mousquetaires aidant.

La parution de ce roman, en 1844, marqua le véritable tournant de sa carrière de romancier. L'année qui suivra verra aussi une avalanche de titre, treize au total, qui sortiront de sa plume, dont un autre titre célèbre, Le comte de Monte-Cristo..

Les journaux de l'époque se l'arrachaient. Au point où les autres grands le jalouseront, dont Balzac. Et Dumas, à l'image des grands auteurs actuels, est accusé de faire de la littérature industrielle.

Parce qu'il embauche des auteurs besogneux, ce qui est pourtant déjà un phénomène courant à cette époque. Auguste Maquet fut ainsi son principal collaborateur, entre autres pour la trilogie des Mousquetaires.

Ses succès en littérature ne lui auront par ailleurs jamais permis de réaliser une ambition que d'autres hommes de plume de son époque ont pu satisfaire : mener une vie politique. Jamais il n'a pu se faire élire. L'Assemblée nationale, et aussi l'Académie française, lui demeurent inaccessibles. Faute d'un siège, il offrira sa collaboration à différents organismes politique et fondera son propre journal.

Au succès littéraire et à la déveine politique succédera une période trouble qui le mènera à la faillite, en 1850. Il perdra tout. Il quittera alors la France pour la Belgique. Il est sur la pente descendante.

Lorsqu'il reviendra à Paris, quelques années plus tard, il fonde un quotidien artistique, Le Mousquetaire. Suivra un journal hebdomadaire, Le Monte-Cristo. Sans grand succès.

Il se remettra à l'écriture du roman, avec la collaboration de Gaspard de Cherville, mais jamais ces autres livres ne seront à la hauteur de son passé littéraire.

Sa santé déclinant, Alexandre Dumas décède le 5 décembre 1870, au terme d'une vie d'écriture, de voyages et de fortunes conquises et perdues. Il laissera derrière lui plusieurs roman inachevés.

Alexandre Dumas fils a suivi ses traces d'homme de lettre. On lui doit entre autres un chef-d'oeuvre, La dame aux Camélias.








Qui est Oussama ben Laden ?




Pour écrire à Livresse.com : cliquez ici