Accueil

Recherche dans les pages de Livresse
dans Livresse






Hit-Parade









Pour nous écrire



Guide-FAQ     Répertoire de sites     La Bibliothèque Livresse
 


Jeffrey Archer

Jeffrey Archer (tel que présenté sur son site Internet alors qu'il était candidat à la mairie de Londres)

Bibliothèque Livresse
Kane et Abel
Sur le web
Guardian Unlimited - Special reports
BBC - The Archer Scandal
Jeffrey Archer (en anglais)
À lire
Sentence de quatre ans de prison pour Jeffrey Archer
Un auteur à succès au banc des accusés
La disgrâce pour l'auteur de Kane et Abel, Jeffrey Archer
Jeffrey Archer doit rembourser des millions
Possible accusation de parjure
La disgrâce pour l'auteur de Kane et Abel, Jeffrey Archer


Il aurait demandé à un témoin de mentir dans une cause en libelle remontant à 1986

LIVRESSE (28 novembre 1999) L'écrivain britannique Jeffrey Archer, inscrit dans la course à l'élection pour la mairie de Londres, a retiré sa candidature à la suite d'un scandale qui pourrait le mener à une accusation de parjure devant la justice anglaise.

Selon le quotidien The Sunday Telegraph, Archer aurait convaincu un ami de mentir afin de lui créer un alibi, dans une cause remontant à 1986 et dans le cadre de laquelle il était accusé d'avoir couché avec une prostituée, Mme Monica Coghlan.

M. Archer avait déjà un alibi pour la soirée du 8 septembre 1986, soit le moment où l'incident serait survenu. Mais comme Mme Coghlan n'était plus certaine de la date exacte, M. Archer avait alors demandé à un ami, qui finalement n'avait jamais témoigné à l'époque, de lui servir d'alibi pour la soirée du 9 septembre.

Le célèbre auteur avait gagné son point devant la cour. Puis il avait obtenu 500,000 livres sterling (1,2 millions $) en dommages après avoir convaincu les jurés qu'il n'avait pas payé Mme Monica Coghlan pour coucher avec elle.

Le journal Daily Star, qui avait perdu ce procès pour libelle diffamatoire, a déposé une plainte.

L'histoire a été rendue publique par Ted Francis, celui à qui M. Archer avait demandé de mentir. M. Francis, acteur et écrivain, a vendu son histoire à un journal tabloïd qui a aussi été le premier à révéler que M. Archer aurait payé à Mme Coghlan, par l'intermédiaire d'un tiers, la somme de £2,000.

Cet intermédiaire, Michael Stacpoole, un ancien ami de l'écrivain, demeure maintenant en Thaïlande. Il aurait affirmé avoir reçu £40,000 de Jeffrey Archer pour vivre hors du pays le temps que durerait la cause en libelle contre le Daily Star. Il aurait même ajouté s'être fait promettre la moitié des compensations advenant une victoire contre le Star.

M. Archer, qui était devenu en 1969 le plus jeune membre du Parlement, est un ancien vice-président du Parti conservateur britannique. Il a débuté sa carrière littéraire en 1974, alors qu'il quitte les Communes à la suite d'une machination financière dont il se dit la victime innocente. Ces moments de sa vie lui ont servi d'inspiration à au moins deux romans à succès, un sur le thème de la politique, Les allées du pouvoir (First Among Equals), publié en 1984, et le second, sur sa mésaventure, intitulé ironiquement Récupérer un million de dollars honnêtement ce n'est pas si facile

Parmi ses autres best-sellers figurent Le souffle du temps, dont l'action se déroule dans le Londres du début du 20e siècle, Faut-il le dire au président, La fille prodigue, Dans la gueule du dragon et, un titre qui se veut aujourd'hui ironie, Récupérer un million de dollars honnêtement ce n'est pas si facile.

Pour suivre la couverture du procès :
The Electronic Telegraph







Pour écrire à Livresse.com : cliquez ici